La VAE ou la reconnaissance des acquis de l’expérience

La loi de modernisation sociale de 2002 a instauré un nouveau mode de qualification : la reconnaissance des acquis de l’expérience. Tout salarié peut ainsi se voir attribuer un titre, une qualification ou un diplôme s’il peut établir qu’il a acquis tout au long de sa carrière et de sa vie sociale les compétences nécessaires pour se voir délivrer ce diplôme.


 

La Validation des Acquis de l’Expérience à l’IUT

Le décret de 2002 vous permet d’obtenir tout ou partie d’un diplôme inscrit au Répertoire National de la Certification Professionnelle. Il s’agit de tous les diplômes nationaux de l’enseignement supérieur délivrés au nom de l’Etat par les Universités, ces diplômes sont inscrits d’office au répertoire national de la certification professionnelle. Les diplômes d’Université (délivrés par une Université) seront inscrits progressivement dans ce répertoire.

Peuvent donner lieu à validation les acquis de l’expérience correspondant à l’exercice d’activités :

- salariées, non salariées, ou bénévoles (associatif, syndical,…), - en continu ou non, pendant une durée totale cumulée d’au moins 3 ans, - en rapport direct avec la certification visée.

Ces acquis doivent justifier votre acquisition des connaissances et des aptitudes exigées pour l’obtention du diplôme auquel vous postulez.

Des justificatifs de l’exercice de ces activités seront nécessaires à la constitution du dossier. Celui doit mettre en parallèle les compétences acquises en formation et celles acquises par le demandeur au cours de son expérience notamment professionnelle.

Vous pouvez bénéficier d’un congé VAE financé par l’OPACIF de rattachement de votre entreprise, quelle que doit votre ancienneté dans l’entreprise. D’une durée de 24h maximum, il vous permet de vous absenter tout en conservant votre rémunération pour bénéficier de votre accompagnement et participer au jury.

La procédure suivie à l’IUT de Metz est la même pour toute l’Université de Lorraine.

La Procédure

Votre expérience vous semble correspondre aux compétences exigées pour le délivrance d ’un diplôme de l’IUT ? Vous pouvez déposer un pré-dossier. Vous devrez compléter votre dossier par des pièces justificatives.

Le dossier complet parvient à l’IUT qui réunit la commission de recevabilité. Suite à cet échange, la commission vous délivre un avis sur vos chances d’obtenir le diplôme souhaité et au besoin vous réoriente vers une autre formation.

Si vous souhaitez entreprendre la démarche, vous signez une convention dans laquelle est précisé le mode de financement et le nom de votre accompagnateur.

Vous entreprenez ensuite la réalisation de votre dossier avec cet accompagnateur, enseignant du diplôme, qui vous guide sur tout au long de cette période.

Au terme de ce travail, vous soutenez oralement votre dossier devant un jury réuni pour l’occasion ; le jury vous attribue le diplôme en totalité, vous êtes diplômé. Si le jury décide d’une attribution partielle, il peut vous fixer des prescriptions (notamment un travail supplémentaire) en vue de vous attribuer votre diplôme.

La réalisation de ce dossier est assez longue et dure 1 année en moyenne et deux années tout au plus. Le dépôt du pré dossier de VAE comme le passage devant le jury peuvent se faire à tout moment de l’année. Il est toutefois conseillé d’éviter le dépôt du dossier en juin (période d’examens) et en septembre (période de rentrée universitaire).

Contact : Marianne MANGIN 03 72 74 84 05 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

La validation des acquis  professionnels (VAP)

Cette procédure vous permet d’accéder à une formation même si vous n’avez pas le diplôme normalement requis pour être autorisé à vous inscrire. Vous devez avoir interrompu vos études depuis au moins 2 ans, 3 ans en cas d’échec et de reprise d’études dans la même filière.

Cette validation ne vous dispense pas des épreuves de sélection qui existent à l’entrée de certaines formations. Elle ne vous donne pas d’équivalence et ne vous accorde pas le titre requis.

La procédure à suivre

Le candidat demande un dossier au service de formation continue et le constitue. Vous pouvez déposer autant de dossiers, dans autant d’Universités, pour autant de formations que vous le souhaitez.

Ce dossier est étudié par une commission de validation. Il s’agit d’examiner de manière globale votre potentiel et votre capacité à suivre avec succès la formation à laquelle vous postulez. La commission vous délivrera une autorisation d’inscription (avec éventuellement dispense de modules et/ou remise à niveau).

Attention, cette autorisation d’inscription n’est valable que pour une seule année, dans l’établissement qui vous l’a délivrée et pour la formation que vous avez demandée.