LP production industrielle : robotique, en alternance

 

La licence professionnelle Production Industrielle spécialité Robotique vise à former des cadres techniques intermédiaires amenés à gérer des systèmes industriels automatisés en veillant au respect des règles de sécurité, dans les secteurs de la mécanique, de l’automobile, de l’aéronautique, de la plasturgie, etc.

Ils disposent de compétences transversales (informatique appliquée, électricité, électronique, mécanique, hydraulique,...), leur permettant d’effectuer la conception, l’installation, la mise en service et la maintenance d’un système robotisé.


 

Profil des étudiants

Pour intégrer la formation, il faut être titulaire :

  • d’une L2 (2ème année de licence) mentions sciences pour l’ingénieur, physique, mathématiques, informatique, avec des options technologiques,
  • d’un BTS assistance technique d’ingénieur, conception de produits industriels, industrialisation des produits mécaniques (ex BTS productique mécanique), mécanique et automatismes industriels, moteurs à combustion interne, transport,
  • d’un DUT génie mécanique et productique, organisation et gestion de production, mesures physiques, sciences et génie des matériaux, gestion logistique et transport, génie industriel et maintenance,

ou être issu d’une deuxième année de classes préparatoires aux grandes écoles.

Toutefois, la licence professionnelle reste ouverte à tout étudiant, quelle que soit sa filière, ou à tout salarié pouvant faire valoir un certain nombre de pré requis jugés indispensables en rapport avec la formation. L’existence de ces acquis est évaluée par un jury d’admission lors de l’examen des dossiers de candidature.

A noter que la validation de certains enseignements en DUT génie mécanique et productique et en L1 et L2 sciences pour l’ingénieur constitue un atout certain en vue de l’admission dans la licence professionnelle.


 

Tronc commun

Conduite de projets :

  • Management et gestion de projets, outils informatiques, outils transversaux Formation générale :
  • Sciences humaines et communication, langue, économie et connaissance de l’entreprise, propriété intellectuelle, brevets, législation

Enseignements généralistes

Réglementation dans l’entreprise :

  • Qualité
  • Environnement
  • Hygiène et sécurité
  • Législation salariale

1 UE au choix parmi 3 :

Gestion de la maintenance :

  • Concepts de la maintenance
  • Plans de la maintenance
  • Optimisation de la maintenance
  • Sûreté de fonctionnement

Outils méthodologiques :

  • Outils d’analyse
  • Démarches de progrès
  • Analyse des risques Technologies :
  • Génie électrique
  • Technologies
  • Mécanique dynamique et cinématique

Enseignements professionnalisants

Informatique :

  • Informatique générale
  • Informatique industrielle
  • Programmation algorithmique

Technologie des robots :

  • Généralités
  • Familles de robots
  • Constitution d’un robot

Programmation des robots :

  • Référentiels « robot outil objet »
  • Cinématique et dynamique du robot
  • Programmation des robots industriels

Automatisation :

  • Automatisme
  • Interfaces Homme machine

Applicatifs :

  • Soudage
  • Palettisation
  • Vision

Etude de cas :

  • Programmation d’une application robot
  • Echanges du robot avec son environnement

Projet industriel

Un projet de 150 h est mené par l’étudiant tutoré par un enseignant de l’IUT en liaison avec son entreprise d’accueil.


 

L'alternance

La formation, organisée en alternance, se déroule en en contrat d’apprentissage et parfois en contrat de professionnalisation.

Le rythme de l’alternance est de deux à trois semaines de cours pour le même temps passé en entreprise temps.

Un projet tuteuré doit aboutir à la production par l’étudiant d’un dossier sur un projet industriel. Il est possible que l’étudiant conduise son activité de projet directement avec l’entreprise qui l’accueille pour son alternance.

Double Validation :

La formation est validée par une licence délivrée par l’IUT au vu des résultats pédagogiques. Elle est également validée par un Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM) pour les candidats en contrat de professionnalisation.

Beaucoup d’entreprises partenaires ayant des filiales en Allemagne et/ou en Angleterre, une alternance effectuée dans ces pays sera encouragée.

La gestion administrative des contrats de professionnalisation est assurée par les CFAI (Centres de formation des apprentis de l’industrie), mis en place par les Chambres syndicales de la métallurgie française, adhérentes à l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie). Ils forment un réseau sur tout le territoire national. Celle des contrats d’apprentissage relèvera du CFA.

Calendrier Robotique 2016 2017

Planning alternance 2017 2018


 

Admission

L’admission en Licence Professionnelle est prononcée par un jury, après examen du dossier de candidature.

Toutes les candidatures s’effectuent à partir de mi mars 2017 et obligatoirement sur le Site de candidature

Les dossiers doivent être renvoyés pour la fin mai  2017. Les dossiers tardifs seront acceptés dans la limite des places disponibles jusqu'au 30 juin 2017.